6. Handicap définition-01_0.jpg

Que signifie le mot handicap ?

La définition du Handicap

« Constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées reconnaît différents types de handicap dont le handicap moteur, sensoriel, mental, cognitif et psychique.

Elle a également permis de grandes avancées dont les principales concernent :

• le droit à compensation ;

• le droit à la scolarisation ;

• le droit à l’emploi et à la formation ;

• le droit à l’accessibilité ;

• la création des Maisons Départementales des Personnes Handicapées comme guichet unique.

Dans tous les cas et dans toutes les situations, chacun doit veiller à respecter les personnes en situation de handicap et être attentif à leur sécurité et à leur confort. Votre disponibilité, votre écoute et votre gentillesse sont vos premiers atouts pour aider à l’intégration et au bien-être de tous, y compris pour celles et ceux qui vivent avec un handicap au quotidien.

Les différents pictogrammes et leurs significations

HND_Picto_psychique.jpg Handicap psychique                                                                                             Handicap visuel.jpgHandicap visuel

HND_Picto_Autisme_TED.jpg Autisme                                                                                                                Handicap_auditif.jpgHandicap auditif 

Handicap mental.jpg Handicap Mental                                                                                                  HND_Picto_Cerebrolese_traumacranien.jpgTraumatisme crânien

Handicap moteur.jpgHandicap Moteur 

 

Un peu d'histoire 

La vision du handicap à évolué au fil des temps.

Dans l’Antiquité, les personnes handicapées et plus précisément les enfants étaient exclus totalement de la société car ils étaient considérés comme maudit.

Au Moyen-age, le handicap fait peur. La notion d’invalidité naît à cette période, de ce fait pour prendre en charge les soldats invalides ou âgés, LOUIS XIV ordonne la construction de l’Hôpital de la Salpêtrière et de l’Institution des Invalides avec la volonté d’enfermer et d’exclure les personnes handicapées, pauvres, etc.

Au XVIIIème siècle, plusieurs personnalités travaillent à changer l’image du handicap. Par exemple, L’Abbé de l’Epée crée une école pour sourd-muet en inventant les prémices de la LSF, Valentin Haüy fonde l’institution des jeunes aveugles et les prémices du braille et Philippe Pinel invente la psychiatrie et les traitements doux pour les malades mentaux.

Enfin, c’est à partir du XIXème siècle que les lois sur le handicap évoluent, des associations nationales émergent petit à petit. La première loi sur le handicap en France arrive en 1975 : La loi d’orientation en faveur des personnes handicapées met en avant l’importance de la prévention et du dépistage des handicaps mais aussi l’obligation éducatives des jeunes personnes en situation de handicap.

Aujourd’hui, on parle de « situation de handicap ».

Entre vous et nous

Informez vous sur les différents types de handicap existants en consultant notre guide : "Comprendre le handicap pour mieux accompagner", consultable et téléchargeable sur : http://handeo.fr/l-observatoire