Quelles attitudes adopter en présence d'une personne avec un handicap psychique ?

14. Comment communiquer avec Handicap_Psy-01.jpg

Définition :

Les personnes présentant un handicap psychique vivent avec une maladie mentale (schizophrénies, troubles bipolaires, dépressions sévères, etc.), qui peut modifier leur comportement, leur perception, leur jugement et leur relation avec le monde. La maladie psychique peut intervenir à tous les âges de la vie et atteindre les personnes sans distinction, de manière durable ou épisodique. Les troubles peuvent entraîner un véritable handicap au quotidien et occasionner des difficultés, notamment à s’adapter à la vie en société. Les questions de santé psychique et mentale sont encore mal connues du grand public et les préjugés négatifs demeurent avec des conséquences douloureuses pour les personnes atteintes et leurs proches.

Quelques conseils et attitudes à adopter en présence d’une personne atteinte de ce type de handicap :

Les troubles psychiques ne sont pas visibles, cependant, certains comportements doivent attirer l’attention tels que des réactions inadaptées au contexte (foule, file d’attente, pièces fermées, bruit intense…), un stress important non maîtrisé, un raisonnement très rigide, des gestes incontrôlés, une difficulté à communiquer, un repli sur soi, un état dépressif ou des dérèglements alimentaires…

Si vous vous adressez à une personne avec un handicap psychique, restez attentif et compréhensif.

Restez à l’écoute et ne soyez jamais agacé, impatient ou agressif.

Adoptez une attitude d’empathie sans tomber dans la compassion et soyez autant que possible à l’écoute des craintes et angoisses de la personne.

Laissez la personne s’exprimer jusqu’au bout et laissez-lui le temps de réaction et d’expression.

Évitez de poser plusieurs fois la même question.

Restez calme quelle que soit la réaction de la personne.

Ne vous formalisez pas de certaines attitudes.

Laissez toujours à la personne la possibilité de partir et de revenir. N’employez pas de termes indignes ou irrespectueux.

N’hésitez pas, toujours avec l’accord de la personne, à mettre un tiers dans la relation ou la communication, afin de faire tomber la tension.

N’hésitez pas à vous ouvrir à d’autres personnes pour exprimer vos malaises ou vos incompréhensions après votre échange avec la personne.

Surveillez votre langage et n’utilisez pas de termes péjoratifs (« fou, taré, dingue… »).

 

Entre vous et nous

Vous souhaitez connaître la différence entre le Handicap mental et le Handicap Psychique : http://www.handeo.fr/node/19896

Handéo a rédigé un guide de vulgarisation « Comprendre le handicap pour mieux accompagner un adulte en situation de handicap psychique » disponible et téléchargeable sur le site internet : http://handeo.fr/l-observatoire.

Une étude a été réalisé afin de répondre à la question « comment l’aide à domicile s’inscrit - elle dans le parcours de vie des personnes en situation de handicap psychique ? » consultable sur : http://www.handeo.fr/l-observatoire/etude-sur-laccompagnement-domicile-des-personnes-adultes-en-situation-de-handicap