4.Hvisuel_attitudes-01.jpg

Handicap visuel, quelles attitudes adopter ?

Les caractéristiques de la déficience visuelle

Le handicap visuel recouvre des réalités variées s’échelonnant d’un trouble visuel à une cécité complète. La France compte près de 2 millions de personnes concernées par ce handicap, dont plus de 200 000 sont aveugles ou malvoyants « profonds » et plus de 900 000 sont malvoyants moyens (Source : DREES 2005).Ce phénomène s’amplifie avec l’allongement de la durée de la vie. Une personne malvoyante, qu’elle se trouve dans la rue, sur son lieu de travail ou dans un lieu public, ne se distingue pas toujours facilement. L’attention de chacun d’entre nous est le meilleur garant d’un comportement adapté.

La personne atteinte de ce handicap ne peut pas (ou peu) communiquer visuellement ; il ne faut donc pas hésiter à utiliser la parole pour rentrer en communication avec elle.

 

Quelques conseils et attitudes à adopter

En général : 

N’oubliez pas de vous présenter ou d’interpeller calmement la personne afin qu’elle vous repère

Proposez votre aide mais ne l’imposez pas, la personne vous dira si elle en a besoin

Ne vous offusquez pas si la personne refuse

Si vous devez accompagner la personne sur une distance, proposez-lui votre bras et prévenez-la des obstacles, en adaptant votre rythme.

Si elle entre dans une pièce pour la première fois, décrivez-lui l’agencement de la pièce, des meubles et des objets, y compris avec des qualificatifs visuels.

Prévenez la personne quand vous la quittez pour lui éviter de parler dans le vide

 

Dans les transports : 

N’hésitez pas à proposer votre aide pour monter, descendre ou orienter la personne.

Quand vous rencontrez un escalier ou des marches, indiquez la première et dernière marche à la personne et veillez à ce qu’elle puisse se tenir à la rampe, y compris si vous la tenez par le bras

Annoncez oralement les obstacles, changements de direction

Amenez la personne jusqu’à un siège

Indiquez le siège à la personne, mais laissez la personne s’installer seule

Si vous renseignez la personne, veillez à ne pas utiliser des termes visuels (ex : par ici, là-bas)

Dans une file d’attente, indiquez à la personne la file prioritaire et accompagnez-la.

 

A domicile : 

A table, décrivez à la personne le contenu de son assiette et précisez-lui où se trouvent les accessoires et condiments pour qu’elle puisse se servir seule

A table n’hésitez pas à lui demander de tendre son assiette ou son verre et ne lui coupez pas ses aliments

A domicile, ne déplacez pas les objets de la maison sans en informer la personne.

Si vous êtes invité chez la personne, n’hésitez pas à proposer votre aide mais ne faites pas tout à la place de la personne sans y avoir été invité

Si vous êtes invités chez la personne et si vous devez allumer, n’oubliez pas d’éteindre la lumière en partant

Ne laissez pas de porte à semi-ouverte pour éviter tout accident, ne laissez pas traîner des objets dans le passage, que ce soit chez la personne ou à l’extérieur

 

Entre vous et nous

Handéo a rédigé un guide de vulgarisation « Comprendre le handicap » disponible et téléchargeable sur le site internet : http://handeo.fr/l-observatoire.

Retrouvez la situation de madame Martin dans l’étude de Handéo sur « la participation à la vie sociale des personnes en situation de handicap ».

 Retrouvez l’accompagnement au vote par une aide humaine pour favoriser la participation des personnes avec une déficience visuelle dans l’étude de Handéo pour « favoriser les pratiques de vote des personnes handicapées grâce aux aides humaines ».

Retrouvez les chiffres clés et les besoins des personnes avec un handicap visuel dans l’étude de Handéo sur les « spécificités des services d’aide à la personne destinés aux adultes en situation de handicap »