Les effets pour les usagers d'un SAAD "renforcé" Handicap psychique

Obs_Schéma_SAAD_Renforcé_Propo2-01_0.jpg

 

 

Sortons la santé mentale de nos murs en partageant nos connaissances et nos compétences avec les services d'aides humaines

Cette nouvelle étude permet d’analyser les effets d’un accompagnement en aide humaine renforcé, pour les personnes avec un handicap psychique. Cette expérimentation propose une réflexion autour d’un nouveau « panier de service » : une combinaison et une coordination entre « aides et soins ».

Vous connaissiez déjà les SPASAD, composés d’un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) et d’un SAAD (service d’aides à domicile) et si on tentait la combinaison SAAD/SAMSAH ?

Toutes ces coopérations permettent de :

  • Réduire les coûts liés à la multiplicité des interventions et intervenants,
  • Coordonner certaines missions qui peuvent être regroupées,
  • Améliorer la coordination autour de la personne accompagnée,
  • Limiter le nombre de personnes « sans solution ».

Le Service d’Accompagnement Médico-social pour Adulte Handicapé (SAMSAH) et le Service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) de l’association Côté Cours accompagnent conjointement des personnes en situation de handicap avec un trouble psychique.

Un des enjeux de cette recherche participative est d’aller plus loin en analysant la place des aides humaines dans le cadre des réformes en cours : la Réponse Accompagnée Pour Tous de Sérafin-PH et le volet « handicap psychique » de la stratégie quinquennale de l’évolution de l’offre médico-sociale.

 

Vers un décloisonnement des logiques institutionnelles

Ces dispositifs renforcés sont en mesure de proposer tout une « chaîne » de réponses pouvant plus facilement s’adapter aux besoins et attentes des personnes. Ils peuvent également s’adapter aux « étapes de la vie » : départ d’établissement avec hébergement, phase de test pour l’autonomisation de la personne, accompagnement en milieu ordinaire, etc.

Ce dispositif contribue ainsi à passer d’une logique de places à une logique de réponses adaptées aux spécificités des personnes.

 

Entre vous et nous

Dans son étude de 2016, Handéo identifiait déjà des difficultés de coopération concernant : le turn-over des équipes et les difficultés de recrutement dans l’aide à domicile, la valeur différentielle des « cultures » de métier, l’historicité et l’organisation des services sur le territoire, les règles de partage d’informations et l’imperméabilité des systèmes d’information, les problématiques de frontière entre l’aide et le soin, etc. 

Découvrez l'étude :  http://www.handeo.fr/l-observatoire/etat-des-lieux-pour-definir-un-cadre-dexperimentation-des-dispositifs-combines-et

Handéo a publié un guide "Comprendre le handicap pour mieux accompagner les adultes en situation de handicap psychique", téléchargeable gratuitement sur http://handeo.fr/actualites/decouvrez-le-guide-de-recommandation-comprendre-le-handicap-pour-mieux-accompagner-un

(Re) Découvrez l'étude sur l'accompagnement à domicile des adultes en situation de handicap psychique : http://handeo.fr/l-observatoire/etude-sur-laccompagnement-domicile-des-personnes-adultes-en-situation-de-handicap